Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Autres Thèmes Fondamentaux

Le Baptême dans l’Eau

Nous croyons en la doctrine du baptême d’eau, comme étant l’un des commandements ayant une signification spirituelle très profonde, comme le Seigneur Jésus-Christ le signala référence dans Matthieu Chapitre 28

1920 : Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Le croyant doit avoir la capacité et la maturité suffisantes, pour prendre la décision de se faire baptiser dans l’eau. Le Seigneur, dans Marc 16, ordonne qu’il est nécessaire de croire, et donc un nouveau-né, un bébé, ou un enfant, ne sachant pas avec exactitude la dimension de l’acte qu’il réalise, ne peut pas avoir ce baptême.

16 : Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.

Selon le 1re chapitre des Corinthiens chapitre 7, la bénédiction des enfants, est permise par le Seigneur, par l’engagement de ses parents à Dieu jusqu’à ce qu’ils commencent à être responsables devant Dieu et à avoir la maturité nécessaire que demande la Croyance en Christ.

14 : Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère ; autrement vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints.

Donc, à propos des enfants, nous suivons dans l’Église l’exemple de notre Seigneur Jésus, qui étant enfant fut amené au temple pour être présenté. Nous trouvons ce passage dans le chapitre 2 de Luc.

25-28 : Et voici, il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël, et l’Esprit-Saint était sur lui. Il avait été divinement averti par le Saint-Esprit qu’il ne mourrait point avant d’avoir vu le Christ du Seigneur. Il vint au temple, poussé par l’Esprit. Et, comme les parents apportaient le petit enfant Jésus pour accomplir à son égard ce qu’ordonnait la loi, il le reçut dans ses bras, bénit Dieu, et dit :

Ou lorsque Jésus-Christ lui-même, présenta certains enfants devant Dieu dans Matthieu 19

13-15 : Alors on lui amena des petits enfants, afin qu’il leur imposât les mains et priât pour eux. Mais les disciples les repoussèrent. Et Jésus dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. Il leur imposa les mains, et il partit de là.

De plus, avec l’acte du Baptême d’eau, le croyant meure symboliquement, est enseveli, et ressuscite réuni avec notre Seigneur Jésus-Christ pour une nouvelle vie. Ainsi, l’Apôtre Paul l’enseigne d’une façon très belle dans les livres qu’il a adressés aux Romains, dans son chapitre 6 et aux Colossiens dans le chapitre 2.

4 : Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.

12 : ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts.

À propos du Baptême d’eau, différents passages de la Bible peuvent être évoqués ; mais référons-nous seulement à ce qu’a été vécu par l’Église en Samarie, dans un passage du chapitre 8 d’Actes des Apôtres, qui évoque ce baptême, l’appelant « au nom de Jésus ». De plus, le Baptême avec le Saint-Esprit est également mentionné.

14-17 : Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean. Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit. Car il n’était encore descendu sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit.

Pour finir, la Bible enseigne que le croyant ne doit pas se faire baptiser dans l’eau seulement pour être lavé du péché ou des impuretés et souillures mais il doit se compromettre avec Dieu pour vivre mieux, s’efforcer de changer et faire tout son possible pour Lui plaire ; afin que de cette façon, il y ait une nouvelle vie, en perfection devant Dieu. L’Apôtre Pierre l’indique ainsi dans le chapitre 3 de son 1re livre.

21 : Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ.

Indice

Introduction
L’Existence du Dieu Père, Fils et Esprit Saint
La Bible comme la Parole Écrite de Dieu
L’Existence et la Valeur du Ministère Appelé et Choisi par Dieu
Le Rôle de la Femme dans l’Église
Une Église Universelle pour Tous
Le Baptême dans l’Eau
Le Baptême en l’Esprit-Saint
Les Dons Spirituels et L’Imposition des Mains
Le Don de la Prophétie
Le Changement de Vie
Résurrection et Non Réincarnation
La Bénédiction de la Vie Éternelle

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13