Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Précédents Historiques et Contexte International

Le Rôle de la Femme dans l’Église Pentecôtiste

Deux aspects faisaient partie du mouvement pentecôtiste de la 1ère décennie du 20ème siècle. Le premier a été l’intégration des participants afro-américains dans les réunions, bien que des années plus tard, il y eut la ségrégation raciale dans les églises émergentes.

Le Second fut le rôle des femmes qui fondèrent des églises, composèrent des chants, dirigèrent des instituts bibliques et firent le travail pastoral et évangélique. Par exemple, Florence Crawford fonda l’Église Apostolique de la Foi. Malheureusement, plus tard, les mêmes hommes changèrent les conditions de la femme dans les églises pentecôtistes et leur ôtèrent certains droits qui « apparemment » appartenaient seulement aux hommes, comme celui de la prédication.

Tous ces changements arrivèrent avec l’institutionnalisation des doctrines du pentecôtisme. L’ÉDMJI, au début, appliquait cette réglementation, car durant ses 24 premières années d’existence, entre 1972 et 1996, la femme ne pouvait prêcher, et ses tâches spirituelles étaient réduites à administrer le don de la prophétie et imposer les mains. Cependant, lorsque la Sœur Maria Luisa Piraquive pris les rênes de l’ÉDMJI en 1996, le rôle de la femme dans l’église commença à redevenir plus important.

Aujourd’hui, la femme est derrière la chaire, tient le rôle principal dans des voyages d’évangélisation, elle est valorisée comme une aînée dans le siège de l’ Église, administre les dons, oriente les croyants les plus récents, et bien d’autres choses encore.

Indice

Du Pentecôtisme au Néo-pentecôtisme
Le Baptême avec le Saint-Esprit
Le Mouvement Pentecôtiste et l’EDMJI
Le Rôle de la Femme dans l’Église Pentecôtiste
Le Néo-pentecôtisme et l’ÉDMJI

Pages: 1 2 3 4 5
Previous Story

There are no older stories.